Astrologie occidentale

Pour aller plus loin, consultez la Librairie - astrologie occidentale, dans laquelle tous les ouvrages s'y rapportent, ainsi que les cours par correspondance Initiation à l'astrologie et Apprenez à interpréter un thème.

Saturne en astrologie

N'apprenez rien par cœur !

Lorsque vous étudiez l'astrologie, il ne sert à rien d'apprendre par cœur ce que signifie chaque planète. Vous devez comprendre la planète. Ensuite, quand vous interpréterez un thème, les attributs dont vous aurez besoin se présenteront d'eux-mêmes à votre esprit.

Comment comprendre les planètes ?

Trop de soi-disant astrologues n'ont jamais vu Vénus ou Jupiter. Pour eux, ce sont des sigles morts sur un thème craché par une imprimante. Ne faites pas comme eux. Levez les yeux pour observer Saturne, Vénus, Jupiter et les autres. Achetez un manuel d'astronomie pour enfants. Dépouillé de toute complication, il vous enseignera à les reconnaître dans le ciel. Observez ces planètes, leur couleur, leur mouvement au fil des jours. Vous entrerez en contact avec elles. Car les sept planètes visibles ne sont pas seulement de gros cailloux qui se déplacent dans le ciel. Vous les percevez comme des globes de matière dense parce que vous les regardez à travers vos yeux de chair. Mais quand l'astrologue élève suffisamment sa pensée, il les voit comme des « matrices » qui ont toujours existé et qui existeront toujours. A ce moment-là, elles vous parleront quand vous plancherez sur un thème.

Prenons Saturne en exemple. Cherchons ce qu'il représente dans le monde physique. De là, nous déduirons ses attributs astrologiques.

Saturne dans le monde physique

L'éclat de Saturne ne dépasse pas celui des étoiles de seconde grandeur. Son aspect terne rappelle les métaux épais et les couleurs sombres.

La lenteur de son mouvement annonce retards, délais, lourdeur, personnes âgées.

Saturne est la planète la plus éloignée des luminaires, celle dont le froid est le plus extrême. Or le froid fige, contracte, cristallise.

Ultime planète visible avant la sphère des étoiles fixes, Saturne marque les limites du monde physique. Il renseigne sur les frontières, la fin des choses, la mort, la peau. Mais il invite aussi à pénétrer au-delà de ces limites, à rendre clair ce qui était obscur.
Saturne en astrologie

Faible éclat, lenteur, froideur, frontière... Ces traits ne sont pas issus de la cervelle d'un astrologue ou d'un discours mythologique. Ils jaillissent spontanément dans l'esprit de tout homme qui lève les yeux vers le ciel. Tous les attributs de Saturne présents dans le tableau qui suit se déduisent de cette observation.

Mercure en astrologie

N'apprenez rien par cœur !

Lorsque vous étudiez l'astrologie, il ne sert à rien d'apprendre par cœur ce que signifie chaque planète. Vous devez comprendre la planète. Ensuite, quand vous interpréterez un thème, les attributs dont vous aurez besoin se présenteront d'eux-mêmes à votre esprit.

Comment comprendre les planètes ?

Trop de soi-disant astrologues n'ont jamais vu Vénus ou Jupiter. Pour eux, ce sont des sigles morts sur un thème craché par une imprimante. Ne faites pas comme eux. Levez les yeux pour observer Saturne, Vénus, Jupiter et les autres. Achetez un manuel d'astronomie pour enfants. Dépouillé de toute complication, il vous enseignera à les reconnaître dans le ciel. Observez ces planètes, leur couleur, leur mouvement au fil des jours. Vous entrerez en contact avec elles. Car les sept planètes visibles ne sont pas seulement de gros cailloux qui se déplacent dans le ciel. Vous les percevez comme des globes de matière dense parce que vous les regardez à travers vos yeux de chair. Mais quand l'astrologue élève suffisamment sa pensée, il les voit comme des « matrices » qui ont toujours existé et qui existeront toujours. A ce moment-là, elles vous parleront quand vous plancherez sur un thème.

Prenons Mercure en exemple. Cherchons ce qu'il représente dans le monde physique. De là, nous déduirons ses attributs astrologiques.

Mercure dans le monde physique

Mercure est l'astre dont le mouvement est le plus rapide, la Lune mise à part. Par ailleurs, ce mouvement est capricieux, alternativement direct et rétrograde.

Avec Vénus, il fait la cour au Soleil dont il ne s'éloigne jamais beaucoup. Il se trouve toujours plongé dans les rayons du Soleil, ce qui le rend rarement visible à l'œil nu. On l'aperçoit cependant quelquefois à l'occident, après le coucher du Soleil, ou à l'orient, avant le lever de cet astre. Il a fallu sans doute une longue suite d'observations pour reconnaître l'identité de deux astres que l'on voyait, alternativement le matin et le soir, s'éloigner et se rapprocher du Soleil. Mais comme l'un ne se montrait jamais que l'autre n'eût disparu, on a fini par conclure que c'était la même planète qui oscillait de part et d'autre du Soleil.

Mercure en astrologie

Rapidité, allers et retours, mobilité... Ces traits ne sont pas issus de la cervelle d'un astrologue ou d'un discours mythologique. Ils jaillissent spontanément dans l'esprit de tout homme qui lève les yeux vers le ciel. Tous les attributs de Mercure présents dans le tableau qui suit se déduisent de cette observation.

Mars en astrologie

N'apprenez rien par cœur !

Lorsque vous étudiez l'astrologie, il ne sert à rien d'apprendre par cœur ce que signifie chaque planète. Vous devez comprendre la planète. Ensuite, quand vous interpréterez un thème, les attributs dont vous aurez besoin se présenteront d'eux-mêmes à votre esprit.

Comment comprendre les planètes ?

Trop de soi-disant astrologues n'ont jamais vu Vénus ou Jupiter. Pour eux, ce sont des sigles morts sur un thème craché par une imprimante. Ne faites pas comme eux. Levez les yeux pour observer Saturne, Vénus, Jupiter et les autres. Achetez un manuel d'astronomie pour enfants. Dépouillé de toute complication, il vous enseignera à les reconnaître dans le ciel. Observez ces planètes, leur couleur, leur mouvement au fil des jours. Vous entrerez en contact avec elles. Car les sept planètes visibles ne sont pas seulement de gros cailloux qui se déplacent dans le ciel. Vous les percevez comme des globes de matière dense parce que vous les regardez à travers vos yeux de chair. Mais quand l'astrologue élève suffisamment sa pensée, il les voit comme des « matrices » qui ont toujours existé et qui existeront toujours. A ce moment-là, elles vous parleront quand vous plancherez sur un thème.

Prenons Mars en exemple. Cherchons ce qu'il représente dans le monde physique. De là, nous déduirons ses attributs astrologiques.

Mars dans le monde physique

Mars brille comme une belle étoile d'une teinte rougeâtre très prononcée. L'éclat de Mars est très vif lorsqu'il est en opposition avec le Soleil, parce qu'alors sa distance à la Terre est la plus petite possible. Sa couleur rougeoyante rappelle le sang. Elle évoque la colère et la violence.

Sa marche irrégulière ressemble à des bonds rapides succédant à de courtes rétrogradations.

Lorsque la planète s'approche de quelque étoile fixe, celle-ci change de couleur, s'obscurcit et disparaît souvent, quoiqu'elle se trouve encore à une certaine distance du corps de l'astre. 
Mars en astrologie

Teinte rougeâtre prononcée… Eclat vif… Bonds rapides… ... Ces traits ne sont pas issus de la cervelle d'un astrologue ou d'un discours mythologique. Ils jaillissent spontanément dans l'esprit de tout homme qui lève les yeux vers le ciel. Tous les attributs de Mars présents dans le tableau qui suit se déduisent de cette observation.

La Lune en astrologie

Comment étudier l'astrologie ?

Lorsque vous étudiez l'astrologie, il ne sert à rien d'apprendre par cœur ce que signifie chaque planète. Vous devez comprendre la planète. Ensuite, quand vous interpréterez un thème, les attributs dont vous aurez besoin se présenteront d'eux-mêmes à votre esprit.

Comment comprendre les planètes ?

Trop de soi-disant astrologues n'ont jamais vu Vénus ou Jupiter. Pour eux, ce sont des sigles morts sur un thème craché par une imprimante. Ne faites pas comme eux. Levez les yeux pour observer Saturne, Vénus, Jupiter et les autres. Achetez un manuel d'astronomie pour enfants. Dépouillé de toute complication, il vous enseignera à les reconnaître dans le ciel. Observez ces planètes, leur couleur, leur mouvement au fil des jours. Vous entrerez en contact avec elles. Car les sept planètes visibles ne sont pas seulement de gros cailloux qui se déplacent dans le ciel. Certes, vous les percevez comme des globes de matière dense parce que vous les regardez à travers vos yeux de chair. Mais quand vous élevez suffisamment votre pensée, vous les verrez comme des « énergies » qui ont toujours existé et qui existeront toujours. A ce moment-là, elles vous parleront quand vous plancherez sur un thème.

Prenons la Lune en exemple. Cherchons ce qu'elle représente dans le monde physique. De là, nous déduirons ses attributs astrologiques.

La Lune dans le monde physique

La Lune est l'astre le plus rapide et celui dont la forme est la plus variable. Cette lumière qui croît et décroît (les phases de la Lune) renseigne sur tout ce qui est mouvant, fluctuant ou instable.

La Lune entoure tisse autour de la Terre une membrane protectrice. Elle collecte la lumière des planètes et des étoiles fixes. Elle reçoit les influences d'en haut pour les transmettre ici-bas. Comme une gigantesque lentille, elle les capte pour les diffuser dans notre monde. Elle agit comme une matrice.
La Lune en astrologie

Fluctuation, formes mouvantes, flux et reflux, matrice, reflet. Ces traits ne sont pas issus de la cervelle d'un astrologue ou d'un discours mythologique. Ils apparaissent spontanément à l'esprit de tout homme de bonne volonté qui lève les yeux vers le ciel. Tous les attributs de la Lune présents dans le tableau qui suit se déduisent de cette observation.

Le Soleil en astrologie

Comment étudier l'astrologie ?

Lorsque vous étudiez l'astrologie, il ne sert à rien d'apprendre par cœur ce que signifie chaque planète. Vous devez comprendre la planète. Ensuite, quand vous interpréterez un thème, les attributs dont vous aurez besoin se présenteront d'eux-mêmes à votre esprit.

Comment comprendre les planètes ?

Trop de soi-disant astrologues n'ont jamais vu Vénus ou Jupiter. Pour eux, ce sont des sigles morts sur un thème craché par une imprimante. Ne faites pas comme eux. Levez les yeux pour observer Saturne, Vénus, Jupiter et les autres. Achetez un manuel d'astronomie pour enfants. Dépouillé de toute complication, il vous enseignera à les reconnaître dans le ciel. Observez ces planètes, leur couleur, leur mouvement au fil des jours. Vous entrerez en contact avec elles. Car les sept planètes visibles ne sont pas seulement de gros cailloux qui se déplacent dans le ciel. Certes, vous les percevez comme des globes de matière dense parce que vous les regardez à travers vos yeux de chair. Mais quand vous élevez suffisamment votre pensée, vous les verrez comme des « énergies » qui ont toujours existé et qui existeront toujours. A ce moment-là, elles vous parleront quand vous plancherez sur un thème.

Prenons le Soleil en exemple. Cherchons ce qu'il représente dans le monde physique. De là, nous déduirons ses attributs astrologiques.

Le Soleil dans le monde physique

Chez les êtres vivants, le centre de conscience (la tête) n'est pas le centre de gravité du corps (le tronc). Il en va de même pour notre monde. Le Soleil est le centre physique de notre système, mais la Terre est le centre de conscience. Le Soleil est le centre de gravité, ce point qui empêche les planètes d'errer hors de leurs orbites respectives.

Il est source de lumière et de chaleur. Il entretient la vie et la croissance, bien que sa chaleur soit dangereuse pour qui l'approche de trop près. Le Soleil est la planète qui fait le plus de bien ou le plus de mal aux êtres ici-bas. Il est bénéfique par sa chaleur et maléfique par sa sécheresse.
Le Soleil en astrologie

Lumière, chaleur, centre de gravité. Ces trois points ne sont pas issus de la cervelle d'un astrologue ou d'un discours mythologique. Ils apparaissent spontanément à l'esprit de tout homme de bonne volonté qui lève les yeux vers le ciel. Tous les attributs du Soleil présents dans le tableau qui suit se déduisent de cette observation.

Les noeuds lunaires en astrologie

Comment étudier l'astrologie ?

Lorsque vous étudiez l'astrologie, il ne sert à rien d'apprendre par cœur ce que signifie chaque planète. Vous devez comprendre la planète. Quand vous interpréterez un thème, les attributs dont vous aurez besoin se présenteront d'eux-mêmes à votre esprit.

Prenons les noeuds lunaires en exemple. Cherchons ce qu'ils représentent dans le monde physique. De là, nous déduirons ses attributs astrologiques.

Les noeuds lunaires dans le ciel

Dans le ciel, le chemin parcouru par la Lune et celui parcouru par le Soleil ne sont pas exactement superposables. Ils sont légèrement inclinés l'un par rapport à l'autre. Ces chemins, en forme d'ellipse, se croisent en deux points. Ces points, diamétralement opposés, sont nommés « noeuds lunaires ». Ils sont mobiles car le plan de l'ellipse décrite par notre satellite n'est pas stable.
· Le noeud nord est le lieu où la Lune traverse le chemin du Soleil en montant vers le nord. Il est aussi nommé « Tête du Dragon » en astrologie occidentale.
· Le noeud sud est le lieu où la Lune traverse le chemin du Soleil en descendant vers le sud. Il est aussi nommé « Queue du Dragon » en astrologie occidentale.

Lorsque la Lune atteint un de ses noeuds, ce qui se produit toutes les deux semaines environ, son chemin croise celui du Soleil. Supposons que, au même moment :
· le Soleil se trouve lui aussi en ce point. Son disque se trouve occulté par celui de la Lune. C'est une éclipse de Soleil.
· la Lune se trouve sur un de ses noeuds tandis que le Soleil occupe l'autre noeud. La Terre, en s'interposant, voile la Lune de son ombre. C'est une éclipse de Lune.

Les noeuds lunaires en astrologie

Lors d'une éclipse, le ciel s'assombrit. Les noeuds lunaires gouvernent des époques de la vie dans lesquelles on n'y voit plus très clair. On manque de visibilité. On se demande où on va. Les indiens disent que les noeuds lunaires sont des planètes faites « d'ombre ». L'époque n'est pas favorable pour lancer des stratégies à long terme, dont la réussite exigerait de maîtriser toutes les données.

Inversement, une éclipse, c'est un alignement de trois facteurs sur un même axe : la Terre, la Lune et le Soleil. Qu'il s'agisse d'une éclipse de lune (Lune, Terre, Soleil) ou de Soleil (Soleil, Lune, Terre). Or, la Terre, c'est notre corps physique, notre corps de matière dense. La Lune, c'est notre corps aqueux, astral, psychique. Le Soleil, c'est notre corps de feu, divin, spirituel. Ces trois facteurs étant alignés, les périodes régies par les noeuds lunaires sont favorables pour aller au fond de soi-même, pour découvrir notre véritable identité. Lorsqu'on s'adonne à des pratiques spirituelles, elles permettent d'aller beaucoup plus facilement au cœur de notre véritable nature. 

Entre Mercure et la Lune,qui est le plus instable?

Les manuels d'astrologie ont coutume d'affirmer que la Lune et Mercure font l'instabilité. Pour l'astre des nuits, le terme « lunatique » en témoigne. Mais quelle différence y-a-t-il entre l'instabilité lunaire et l'instabilité mercurienne? Là encore, l'observation du ciel vous répondra.

L'instabilité lunaire

La Lune est doté d'un mouvement (relativement) régulier. Elle ne bénéficie pas d'une grande marge de manœuvre. Ainsi, elle ne peut jamais être rétrograde. Par contre, la forme de l'astre change. De la nouvelle lune à la pleine lune, nous passons du noir complet à un gros rond blanc. Le « lunaire » est par essence instable. Mais son existence l'est peu. Au contraire, il préfère une sécurité qui, parfois, confine à la passivité.

L'instabilité mercurienne

Mercure est doté d'un mouvement très erratique. Il ne cesse de s'échapper de son orbite par ses rétrogradations et changements de direction. Inversement, l'observation visuelle ne permet pas de constater des changements dans la forme apparente de l'astre. Le « mercurien », par essence, est plutôt stable. Mais son existence est variée, instable, changeante. Tant du point de vue géographique (voyages et déménagements) que dans les mouvements de sa destinée (plusieurs carrières se succèdent souvent), il ne tient pas en place.


Copyright © 2014. Tous droits réservés.Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS